Select Page

Intervention de Michel Veuthey à Einsiedeln le 25 septembre 2021

Intervention de Michel Veuthey à Einsiedeln le 25 septembre 2021
Advertisement

Loader Load­ing…
EAD Logo Tak­ing too long?

Reload Reload document 
| Open Open in new tab 

 

Encyclique Fratelli Tutti.

Intervention de Michel Veuthey à Einsiedeln le 25 septembre 2021

 

 

Cette Ency­clique Fratel­li Tut­ti peut choquer !

Elle peut cho­quer parce qu’elle est com­plexe,  elle est longue,  elle peut sem­bler trop généreuse…  Elle peut sem­bler uni­latérale,  idéal­iste, utopiste…

Et ensuite, il faut le dire, “Fratel­li Tut­ti” ras­sure,  elle ras­sure parce que, par exem­ple, au para­graphe 40,  le Pape François pose la ques­tion suiv­ante : “Com­ment l’Eu­rope,  aidée par son grand pat­ri­moine cul­turel et religieux, peut-elle trou­ver un juste  équili­bre entre le dou­ble devoir moral de pro­téger les droits de ses pro­pres  citoyens et celui de garan­tir l’as­sis­tance et l’ac­cueil des migrants?”  On voit là  un élé­ment solide, fondé sur deux piliers : le pili­er du respect  des habi­tants de nos pro­pres pays  et le pili­er du respect des gens qui vien­nent immi­gr­er chez nous.

Et ce n’est pas tout !  Ain­si,  les deux para­graphe suiv­ants ;  le para­graphe 50:, “Com­ment pren­dre le temps du dia­logue,  capa­ble de recueil­lir patiem­ment la longue expéri­ence des indi­vidus et des peu­ples?”  Je pense que ce que vient de dire l’in­ter­venant précé­dent, Pas­cal Lüthi est aus­si très intéres­sant.  Il faut pren­dre le temps du dia­logue  et c’est seule­ment par ce dia­logue qu’on va réus­sir à com­pren­dre qui est l’autre  et à l’ac­cepter, et aus­si à lui faire accepter notre pro­pre identité.

En out­re,  il y a d’autres para­graphes qui m’ont sem­blé très  con­crets : sur l’é­d­u­ca­tion,  sur le droit inter­na­tion­al, sur les droits de l’homme, et  aus­si le droit des réfugiés, le droit inter­na­tion­al human­i­taire.  C’est bien, c’est par­fait.  J’en suis enchan­té.  Et men­tion­nons aus­si des pro­grammes,  des pro­grammes qui me sem­blent intéres­sants aus­si pour nous  et que je pense, nos amis alle­mands ont mis en pra­tique :  des pro­grammes de par­rainage privés et com­mu­nau­taires (para­graphe 130).  Et comme vous le savez, même en Suisse, on a eu des pro­grammes de jume­lage  entre vil­lages et villes genevois­es, genevois­es, mais aus­si suiss­es.  Et fait, ces par­rainages ont été très  utiles avec des vil­lages et des villes roumaines.  Et je pense que nous devons con­tin­uer  dans ces direc­tions qui sont don­nées par cette Ency­clique.  Cette Ency­clique est effec­tive­ment  sou­vent beau­coup plus con­crète qu’on ne le croit.  C’est dire qu’il y a beau­coup de déc­la­ra­tions générales.  Mais aus­si, beau­coup de con­cret.  Et, en troisième lieu, quels sont les défis ?  Je dirais que les défis c’est d’abord  un appel à l’ou­ver­ture.  Ouver­ture du regard, du coeur et du corps.  Ouver­ture du regard, d’abord.  Comme le dis­ait Son Émi­nence ce matin, pour réalis­er les besoins de l’hu­man­ité  parce que trop sou­vent,  notre regard est très proche de nous et ne porte pas très loin l’ou­ver­ture du cœur.

Ouvrir notre coeur pour mobilis­er notre volon­té et la néces­sité d’a­gir en dis­ci­ples du Christ.  Et l’ou­ver­ture du corps cor­re­spond à la mise en action : des phras­es et des mots pour agir,  pour prêter atten­tion et action aux migrants.  Les migrants font par­tie de notre his­toire et de notre actu­al­ité.  Les migrants sont un prob­lème de notre temps.  Ce n’est certes pas le seul prob­lème : les migrants, c’est le symp­tôme  de déséquili­bres majeurs dans nos sociétés et dans notre humanité.

Il y a deux jours, à Rome, du 20 au 22 sep­tem­bre, se tenait un sémi­naire “Migrants et pélerins, nos ancêtres”  organ­isé par le Car­di­nal Sil­vano Tomasi sur les migrants  et un Pro­fesseur à l’U­ni­ver­sité de Notre Dame, aux USA,  dis­ait : La migra­tion,  ce n’est qu’un  prob­lème par­mi d’autres, et c’est le symp­tôme de prob­lèmes struc­turels majeurs.  Les migrants, si on compte ceux qui sont déplacés à l’in­térieur de leur pro­pre pays,  c’est un mil­liard de per­son­nes, c’est à dire une per­son­ne sur sept.

Et quels sont les prob­lèmes  dont on devrait se ren­dre compte : il y a  19 % de la pop­u­la­tion mon­di­ale qui vivent avec moins de un dol­lar par jour,  48 % avec moins de 2 dol­lars  75% avec moins de 10 dol­lars, 95% avec moins de 50 dol­lars par jour.  Les un pour cent du monde ont autant que les 57 pour cent du monde et  les trois per­son­nes les plus rich­es du monde ont  autant que les 48 pays les plus pau­vres.  Donc, au vu de ces chiffres, on se rend compte qu’il y a des déséquilibres.

Et il faut aus­si voir les études démo­graphiques,  sachez ain­si que le Nigéria,  dans quelques dizaines d’an­nées, sera plus peu­plé que la Chine.  Et je n’ai pas besoin de vous faire  un dessin que le Nigéria, c’est très proche de la Suisse.

Alors bon.  Mais tout ça pour vous dire qu’ il faut absol­u­ment  que nous nous attaquions aux caus­es pro­fondes et pourquoi je me per­me­ts  de vous don­ner un exem­ple qui n’est pas dans l’En­cy­clique.  C’est l’ex­em­ple d’un vil­lage qui est exposé aux avalanch­es.  Si vous êtes exposés aux avalanch­es, vous pou­vez faire un mur.  Et puis, très vite,  vous vous ren­dez compte que ce mur ne servi­ra pas à grand’­chose parce qu’il y aura des avalanch­es  plus fortes qui peu­vent pass­er au dessus du mur et qui même va détru­ire le vil­lage.  Le seul moyen pour véri­ta­ble­ment  se défendre con­tre l’avalanche, c’est de planter des arbres dans la mon­tagne.  Si vous ren­versez l’im­age et vous voyez l’Afrique, par exem­ple  et vous voyez le mur comme la Méditer­ranée,  vous réalisez qu’­ef­fec­tive­ment c’est seule­ment quand on arrivera à sta­bilis­er  économique­ment et poli­tique­ment  ces pays africains, qui sont d’ailleurs  vic­times, qu’on arrivera véri­ta­ble­ment à faire face à la migra­tion.  Ain­si, je pense qu’il faut effec­tive­ment,  en tant que Catholiques, refonder la coopéra­tion inter­na­tionale  sur la Doc­trine sociale de l’Église catholique.  Et là aus­si, notre cher pape François dépasse la Doc­trine sociale de l’Église  catholique puisqu’il dit vouloir le faire aus­si sur des valeurs  fon­da­men­tales partagées par les reli­gions.  C’est vrai­ment très impor­tant et je pense que ce qu’il pro­pose,  c’est une mobil­i­sa­tion de la con­science publique et  non seule­ment des Gou­verne­ments, mais aus­si  des organ­i­sa­tions inter­na­tionales. Il par­le aus­si d’une approche con­crète.  Donc, je pense que ce que nous devons trou­ver, trou­ver dans  des doc­u­ments récents qui sont venus du Mag­istère à Rome et qui sont,  par exem­ple, “Lauda­to si’ ” et évidem­ment, ce que tu as déjà mentionné,“Laudato si’ ”  aus­si mérite d’être relue.  Et il y a aus­si les “Ori­en­ta­tions pas­torales sur la traite des êtres humains”,  avec des propo­si­tions qui sont extrême­ment  con­crètes, extrême­ment pra­tiques, qui vont même jusqu’au niveau des paroiss­es.  Ici aus­si, je pense que nous devons  essay­er de nous engager dans le sens de l’in­té­gra­tion  de “Fratel­li Tut­ti” dans nos vies per­son­nelles, com­mu­nau­taires,  et évidem­ment aus­si dans l’Or­dre de Malte.

Et alors que faire ?  Com­ment dire?  Je pense que vous pou­vez aus­si repren­dre des exem­ples européens  pour ter­min­er.  Je con­clu­rai en citant trois exem­ples.  Le pre­mier exem­ple est le Plan Mar­shall.  qui a per­mis  aux Puis­sances vic­to­rieuses, et en par­ti­c­uli­er aux Etats-Unis,  de se réc­on­cili­er avec des pays qu’ils avaient sévère­ment com­bat­tus et détru­its.  Je dirai aus­si avec beau­coup  de dégâts matériels et de pertes humaines.  Deux­ième exem­ple : la Com­mu­nauté char­bon et aci­er (CECA).  Comme vous le savez, se sont trois catholiques engagés  Alcide De Gasperi, Kon­rad Ade­nauer et Robert Schu­man qui, les trois, ont décidé  de doré­na­vant met­tre ensem­ble les ressources de leurs pays  pour éviter à l’avenir une guerre entre Alle­magne, France et Ital­ie.  Je pense que cet exem­ple de la “Com­mu­nauté  char­bon et aci­er” mérit­erait d’être imité  sur un plan région­al ou même sur un plan mon­di­al.  Et, finale­ment, il y a une autre insti­tu­tion  à laque­lle le Saint-Siège a beau­coup par­ticipé.  C’est l’OSCE (l’Or­gan­i­sa­tion pour la sécu­rité et la coopéra­tion  en Europe ) qui est sor­tie de la Con­férence d’Helsin­ki (1973–1994)  Là, de nou­veau,  on a vu une négo­ci­a­tion qui se tenait en Europe et qui dépas­sait l’Eu­rope  puisqu’il y avait aus­si les Etats-Unis et le Cana­da,  et qui com­por­tait évidem­ment la Russie et ceux qui étaient à l’époque les États  social­istes, mais qui a amené quand même  une sta­bil­i­sa­tion des fron­tières, une sta­bil­i­sa­tion de la poli­tique.  Et après, finale­ment, et amen­er une démoc­ra­ti­sa­tion des pays de l’Est.  Donc je pense que sur ces trois exem­ples,  j’aimerais vous laiss­er dire encore quelques mots.  Il y a un principe qu’on con­nait bien en Suisse,  mais qui, mal­heureuse­ment, n’est pas tou­jours très con­nu ailleurs,  c’est, en plus de la sol­i­dar­ité,  le principe de sub­sidiar­ité.  Sub­sidiar­ité, c’est à dire que con­sul­tons les gens qu’on veut aider.  Con­sul­tons ces com­mu­nautés d’o­rig­ine  de migra­tions et aidons les dans une sol­i­dar­ité  et faisons-le véri­ta­ble­ment dans le sens d’une fraternité.

Un dernier mot, en plus du Saint-Père, on aurait aus­si pu men­tion­ner Mar­tin Luther King qui dis­ait aus­si ou bien nous devien­drons tous frères et soeurs,  ou bien nous périrons tous comme des fous “We must learn to live togeth­er as broth­ers or per­ish togeth­er as fools.”  J’e­spère qu’on choisira la pre­mière option.

Mer­ci.

ADLAUDATOSI INTEGRAL ECOLOGY FORUM WEBINARS

Religious Helping Trafficking Victims along the Road of Recovery (ON-DEMAND VIDEO WEBINAR)

Religious Working In International Advocacy Against Human Trafficking (ON-DEMAND VIDEO WEBINAR)

Impact Of Human Trafficking On Health: Trauma (ON-DEMAND VIDEO WEBINAR)

Impact Of Human Trafficking On Health: Healing (ON-DEMAND VIDEO WEBINAR)

International Prosecution Of Human Trafficking — Where Are We Now? (ON-DEMAND VIDEO WEBINAR)

International Prosecution Of Human Trafficking — What can be done? (ON-DEMAND VIDEO WEBINAR)

International Prosecution Of Human Trafficking — Best Practices (ON-DEMAND VIDEO WEBINAR)

Demand As Root Cause For Human Trafficking – Sex Trafficking & Prostitution

OUR MISSION:

THE PURPOSE IS TO SHARE BEST PRACTICES AND PROMOTE ACTIONS AGAINST HUMAN TRAFFICKING.

WE MAKE AVAILABLE TO YOU GUIDES AND RESEARCH ON TRAFFICKING IN HUMAN BEINGS FROM THE MOST RECOGNISED LEGAL AND OPERATIONAL ACTORS.

Human Trafficking — Interview with Prof. Michel Veuthey, Order of Malta — 44th UN Human Right Council 2020

POPE’S PAYER INTENTION FOR FEBRUARY 2020: Hear the cries of migrants victims of human trafficking

FRANCE — BLOG DU COLLECTIF “CONTRE LA TRAITE DES ÊTRES HUMAINS”

Church on the frontlines in fight against human trafficking

Holy See — PUBLICATION OF PASTORAL ORIENTATIONS ON HUMAN TRAFFICKING 2019

RIGHT TO LIFE AND HUMAN DIGNITY GUIDEBOOK

Catholic social teaching

Doctrine sociale de l’Église catholique

Register to our series of webinars adlaudatosi on Human Trafficking

 
 

You have successfully registered !