Select Page

CONGO / Communauté Economique des Pays des Grands Lacs : plus de 10.000 enfants se trouvent encore au sein des forces et groupes armés actifs en République démocratique du Congo…Respectons les lois pour protéger les enfants !

CONGO / Communauté Economique  des Pays des Grands Lacs : plus de 10.000 enfants se trouvent encore au sein des forces et groupes armés actifs en République démocratique du Congo…Respectons les lois pour protéger les enfants !
Advertisement

Livret illustré sur l’interdiction de l’utilisation d’enfants soldats en RDC

Ce livret illus­tré présente, de manière con­viviale, les lois nationales et inter­na­tionales inter­dis­ant le recrute­ment d’en­fants et qui sont en vigueur dans la République démoc­ra­tique du Con­go (RDC). Le livret a été pub­lié et imprimé en octo­bre 2009 en français, swahili et lin­gala, et des mil­liers d’ex­em­plaires ont été dis­tribués à nos parte­naires en pro­tec­tion de l’en­fant à des fins de for­ma­tion, sen­si­bil­i­sa­tion et plaidoy­er. Cet out­il s’est avéré être si utile qu’il a dû être réim­primé en 2011, puis à nou­veau en 2012.

Depuis 2009, le livret a été util­isé prin­ci­pale­ment par les agences de pro­tec­tion de l’enfant à tra­vers les provinces de l’Est de la RDC (Province Ori­en­tale, Nord-Kivu, Sud-Kivu et Katan­ga) pour men­er un plaidoy­er direct auprès des autorités poli­tiques et judi­ci­aires, ain­si que pour for­mer les mil­i­taires et sen­si­bilis­er les com­mu­nautés touchées par les con­flits armés. Le livret est aus­si régulière­ment util­isé par les ONG qui négo­cient directe­ment avec les com­man­dants de groupes armés pour obtenir la libéra­tion d’enfants.

Voici quelques exem­ples de l’utilisation et de l’impact du livret:

  • Il a été présen­té et dis­tribué lors d’un sémi­naire sur la pro­tec­tion de l’enfant à Kam­pala en mai 2010. Les béné­fi­ci­aires l’ont ensuite dis­tribué et large­ment util­isé au cours de leur plaidoy­er auprès des autorités mil­i­taires, le décrivant comme « une ressource sim­ple, com­préhen­si­ble et facile à utiliser. »
  • Un offici­er de l’ar­mée con­go­laise en Ituri qui avait reçu plusieurs livrets a con­tac­té notre bureau pour deman­der au moins 50 exem­plaires sup­plé­men­taires dans les trois langues. Il a ajouté que les livrets sont « un excel­lent out­il pour le ren­force­ment des capac­ités des officiers de l’armée. »
  • Un juge mil­i­taire en RDC a déclaré que les livrets étaient « des out­ils pré­cieux pour chang­er la men­tal­ité des chefs de guerre et des officiers sans édu­ca­tion. » Il a égale­ment dis­tribué les livrets à ses col­lègues du bureau du pro­cureur mil­i­taire de Beni (Nord Kivu). Il a indiqué que dès que ses sol­dats ont décou­vert le livret, il a été sub­mergé de deman­des de copies supplémentaires.
  • Un porte-parole d’une mil­ice d’au­todéfense du Sud-Kivu, les Maï Maï Zab­u­loni, a déclaré que « le petit livret est très utile. » Se référant aux élé­ments Maï Maï des Hauts et Moyens Plateaux au-dessus d’U­vi­ra, il a dit « ils l’ont beau­coup appré­cié et y ont trou­vé beau­coup d’informations intéressantes. »
  • Le pro­cureur prin­ci­pal de Bukavu (Sud-Kivu) et son col­lègue de Goma ont déclaré que, pour les juges qui n’ont pas accès aux textes juridiques qui pro­tè­gent les enfants, le livret est « un doc­u­ment de référence pré­cieux » et devrait être dis­tribué à tout le per­son­nel dans les bureaux du procureur.
  • En Sep­tem­bre 2011, 16 enfants ont été libérés du groupe Maï Maï Mupekenya à la suite d’un plaidoy­er mené par une ONG parte­naire auprès du com­man­dant de ce groupe – plaidoy­er qui repo­sait sur l’utilisation des ver­sions lin­gala et swahili du livret. En Juin 2012, 53 enfants ont été libérés du groupe FRF (Forces répub­li­caines fédéral­istes) après des négo­ci­a­tions menées par une ONG parte­naire dans la région des Hauts Plateaux (Sud-Kivu).
  • A Goma, des agences de pro­tec­tion de l’enfant ont util­isé des exem­plaires du livret dans des activ­ités de véri­fi­ca­tion menées con­join­te­ment avec la MONUSCO (Mis­sion de l’ONU pour la sta­bil­i­sa­tion en RDC): 500 enfants ont ain­si été démo­bil­isés en 2010 et 318 en 2011.
  • Le livret est sou­vent util­isé pour sen­si­bilis­er les enfants eux-mêmes en vue de les informer de leurs droits et les dis­suad­er de join­dre volon­taire­ment des groupes armés ou des mil­ices d’auto-défense. Ain­si à Bukavu, cer­taines écoles utilisent le livret comme sup­port édu­catif dans les cours de civisme au pro­gramme scolaire.

Télécharg­er le doc­u­ment.

Télécharg­er (PDF, 1.4MB)

https://www.child-soldiers.org/Handlers/Download.ashx?IDMF=eef37a9d-aa8e-4c82-9477–05f55fcbdaa5

ADLAUDATOSI INTEGRAL ECOLOGY FORUM WEBINARS

Religious Helping Trafficking Victims along the Road of Recovery (ON-DEMAND VIDEO WEBINAR)

Religious Working In International Advocacy Against Human Trafficking (ON-DEMAND VIDEO WEBINAR)

Impact Of Human Trafficking On Health: Trauma (ON-DEMAND VIDEO WEBINAR)

Impact Of Human Trafficking On Health: Healing (ON-DEMAND VIDEO WEBINAR)

OUR MISSION:

THE PURPOSE IS TO SHARE BEST PRACTICES AND PROMOTE ACTIONS AGAINST HUMAN TRAFFICKING.

WE MAKE AVAILABLE TO YOU GUIDES AND RESEARCH ON TRAFFICKING IN HUMAN BEINGS FROM THE MOST RECOGNISED LEGAL AND OPERATIONAL ACTORS.

  • BIOETHICS
  • SUPPLY CHAINS

Human Trafficking — Interview with Prof. Michel Veuthey, Order of Malta — 44th UN Human Right Council 2020

POPE’S PAYER INTENTION FOR FEBRUARY 2020: Hear the cries of migrants victims of human trafficking

FRANCE — BLOG DU COLLECTIF “CONTRE LA TRAITE DES ÊTRES HUMAINS”

Church on the frontlines in fight against human trafficking

Holy See — PUBLICATION OF PASTORAL ORIENTATIONS ON HUMAN TRAFFICKING 2019

RIGHT TO LIFE AND HUMAN DIGNITY GUIDEBOOK

Catholic social teaching

Doctrine sociale de l’Église catholique

Register to our series of webinars adlaudatosi on Human Trafficking

 
 

You have successfully registered !