Select Page

GROUPES RELIGIEUX, SOCIAUX ET CRIMINELS DANS LA TRAITE DES FILLES ET FEMMES NIGÉRIANES Le cas des temples, des clubs de femmes et des groupes cultists — Le serment d’allégeances vodou et la quasi irrévocabilité de la promesse

GROUPES RELIGIEUX, SOCIAUX ET CRIMINELS DANS LA TRAITE DES FILLES ET FEMMES NIGÉRIANES Le cas des temples, des clubs de femmes et des groupes cultists — Le serment d’allégeances vodou et la quasi irrévocabilité de la promesse
Advertisement

 

 

 

La qua­si irrévo­ca­bil­ité de la promesse

 

Organ­isés autour de la pra­tique de l’esusu et struc­turés par les règles de fonc­tion­nement d’un groupe fer­mé, cer­tains mem­bres deLadies’ clubs à Benin City et en France sont en effet investis dans l’ex- ploita­tion sex­uelle des jeunes et femmes nigéri­anes sur le ter­ri­toire d’accueil. En ter­mes de posi­tion sociale, le club per­met égale­ment en France de mar­quer celles qui en font par­tie, celles qui peu­vent ou veu­lent y pré­ten­dre et les autres. De ce point de vue-là, l’appar- ten­ance à un club con­tribue à asseoir la hiérar­chie du spon­sor sur la vic­time. Ain­si, on peut con­sid­ér­er qu’il est impor­tant et rationnel d’adhérer à cet entre-soi ou du moins de chercher à y par­venir, et ce d’autant plus, que le mem­bre peut prof­iter égale­ment des béné­fices du club en ter­mes de sou­tien (A) et de ressources (B) financiers.

 

 

La qua­si irrévo­ca­bil­ité de la promesse

La déf­i­ni­tion du trau­ma peut être asso­ciée à l’image d’une effrac- tion psy­chique comme si la vio­lence et l’intensité de la peur avaient porté atteinte à l’intégrité de l’enveloppe du sujet. Au sein du rit­uel, cer­taines pra­tiques vont porter physique­ment atteinte à l’enveloppe cor­porelle et con­tribuer à empêch­er toute révo­ca­tion de la promesse. Par ailleurs, l’incertitude qui entoure ce que nous seri­ons ten­tés de qual­i­fi­er de régime juridique du ser­ment, à savoir les con­di­tions de valid­ité, de nul­lité, ou de révo­ca­tion, favorise un cli­mat d’incertitude qui accroît encore la vul­néra­bil­ité de la personne.

Élé­ments qui ren­dent la promesse dif­fi­cile­ment révocable

Au sein du proces­sus du ser­ment, les pra­tiques d’ingestion et de scar­i­fi­ca­tions évo­quées précédem­ment, vont avoir des effets con­si- dérables. Pour repren­dre les pro­pos de Tobie Nathan, on rap­pellera que: «Pos­séder un espace clos, corps ou mai­son, c’est avant tout avoir des lim­ites pro­pres, nettes […]. En revanche, des lim­ites floues, humides, incer­taines con­stituent la mar­que sen­si­ble de l’effraction ». En attaquant l’enveloppe qui délim­ite et pro­tège la per­son­ne, on altère sa représen­ta­tion du dedans et du dehors, du soi et du non-soi, et ain­si son sen­ti­ment d’intégrité indi­vidu­elle est détru­it. La notion d’identité devient caduque. Tobie Nathan explique qu’une per­son­ne non pos­sédée se sen­ti­ra «entière et pleine, avec des lim­ites qui mar­quent sa dif­férence à l’autre, tan­dis qu’à tra­vers l’effraction, le sor­ci­er sig­ni­fie à la vic­time que son enveloppe est per­cée et qu’elle ne peut plus garder la dif­féren­ci­a­tion entre soi et autrui»108. Ces pro­pos con­fir­ment les enjeux anthro­pologiques asso­ciés à ces dif­fé- rentes pra­tiques en ter­mes d’identité, d’appartenance et de créa­tion de liens. Au-delà, on ne peut ignor­er leur dimen­sion psy­chologique et l’on con­state, même si l’on ne saurait pré­ten­dre à une analyse exhaus­tive, que les deux champs se rejoignent autour de l’idée de faire accéder celui qui jure à une appar­te­nance nou­velle qui l’oblige de manière absolue, puisque la trahi­son l’expose à la mort. Le lien créé, que ce soit avec celle à laque­lle est prêtée l’allégeance ou, plus indi­recte­ment avec les autres mem­bres du groupe, se fait au mépris de l’individualité et de l’appartenance antérieure de la per­son­ne. De ce fait, toutes les ressources qu’elle pour­rait trou­ver dans son his­toire ou dans son envi­ron­nement pour qual­i­fi­er les pra­tiques subies et éventuelle­ment les déclar­er intolérables, vont être altérées si ce n’est anéanties. L’atteinte à l’identité emporte une atteinte à la capac­ité d’exprimer une volon­té pro­pre et de se révolter. Ces élé­ments sont encore con­fortés par l’utilisation des items au cours du serment.

La con­trainte exer­cée via la men­ace d’agir sur les items se révèle extrême­ment puis­sante. Tant qu’elle ne les a pas récupérés, la vic­time ne peut échap­per au pou­voir de ceux qui lui deman­dent de rem- bours­er sa dette sur ces objets mais aus­si sur sa vie : « Quand la mère de ma madam a appelé, (…) a dit qu’elle pou­vait plac­er une malédic- tion sur moi et que cela aurait un effet car elle avait mes « affaires » avec elle. À ce moment-là, j’étais ter­ri­fiée et j’ai décidé de lui envoy­er 20 000 nairas » (NT3).

Beau­coup de femmes font ain­si de la récupéra­tion des items une con­di­tion à leur affran­chisse­ment du groupe, que ce soit alors qu’elles sont encore en Europe ou une fois ren­trées au Nigéria. Le fait que les men­aces soient exer­cées sur la famille ren­force davan- tage encore leur enfer­me­ment et leur isole­ment. Sous l’effet de la peur, bon nom­bre de familles répug­nent à encour­ager la vic­time à s’affranchir du groupe. Le recours au juju est ici un élé­ment de con­trainte et de soumis­sion extrême­ment puis­sant face auquel il est dif­fi­cile d’élaborer des con­tre-poids en ter­mes juridiques. La dimen- sion irra­tionnelle de la men­ace mais aus­si son car­ac­tère imprévis­i­ble entra­vent la capac­ité de résis­tance des vic­times et ren­dent com­plexe toute action des tiers en vue de la neutraliser.

 

 

 

 

Loader Load­ing…
EAD Logo Tak­ing too long?

Reload Reload document 
| Open Open in new tab 

Down­load [1.33 MB] 

ADLAUDATOSI INTEGRAL ECOLOGY FORUM WEBINARS

You access our webi­na­rs videos on: https://adlaudatosi.org/#course

 

Religious Helping Trafficking Victims along the Road of Recovery (ON-DEMAND VIDEO WEBINAR)

Religious Working In International Advocacy Against Human Trafficking (ON-DEMAND VIDEO WEBINAR)

Impact Of Human Trafficking On Health: Trauma (ON-DEMAND VIDEO WEBINAR)

Impact Of Human Trafficking On Health: Healing (ON-DEMAND VIDEO WEBINAR)

International Prosecution Of Human Trafficking — Where Are We Now? (ON-DEMAND VIDEO WEBINAR)

International Prosecution Of Human Trafficking — What can be done? (ON-DEMAND VIDEO WEBINAR)

International Prosecution Of Human Trafficking — Best Practices (ON-DEMAND VIDEO WEBINAR)

Demand As Root Cause For Human Trafficking – Sex Trafficking & Prostitution

OUR MISSION:

THE PURPOSE IS TO SHARE BEST PRACTICES AND PROMOTE ACTIONS AGAINST HUMAN TRAFFICKING.

WE MAKE AVAILABLE TO YOU GUIDES AND RESEARCH ON TRAFFICKING IN HUMAN BEINGS FROM THE MOST RECOGNISED LEGAL AND OPERATIONAL ACTORS.

Human Trafficking — Interview with Prof. Michel Veuthey, Order of Malta — 44th UN Human Right Council 2020

POPE’S PAYER INTENTION FOR FEBRUARY 2020: Hear the cries of migrants victims of human trafficking

FRANCE — BLOG DU COLLECTIF “CONTRE LA TRAITE DES ÊTRES HUMAINS”

Church on the frontlines in fight against human trafficking

Holy See — PUBLICATION OF PASTORAL ORIENTATIONS ON HUMAN TRAFFICKING 2019

RIGHT TO LIFE AND HUMAN DIGNITY GUIDEBOOK

Catholic social teaching

Doctrine sociale de l’Église catholique

Register to our series of webinars adlaudatosi on Human Trafficking

 
 

You have successfully registered !