Select Page

LE POINT AFRIQUE – Que dit Stephen Smith, spécialiste de l’Afrique, des migrations vers l’Europe ? Sa principale thèse : le développement économique du continent les alimente.

LE POINT AFRIQUE – Que dit Stephen Smith, spécialiste de l’Afrique, des migrations vers l’Europe ? Sa principale thèse : le développement économique du continent les alimente.

http://afrique.lepoint.fr/actualites/migrations-la-ruee-vers-l-europe-le-livre-qui-derange-01-02-2018-2191491_2365.php

 

En conclusion de son livre, Stephen Smith propose 5 scénarios à la réflexion du lecteur, dont le résumé est présenté ci-dessous :

Résumé de 5 scénarios décrits par Stephen Smith dans sa conclusion :

  1. Le premier – le scénario « Eurafrique »: consacrerait l’« américanisation » de l’Europe ; L’État social ne s’accommode pas de portes ouvertes, d’où l’absence historique d’une sécurité sociale digne de ce nom aux États-Unis, pays modèle d’immigration. Donc, il ne subsistera en Europe que l’État de droit, le vieux Léviathan de Hobbes. Il y aura alors fort à faire pour empêcher « la guerre de tous contre tous » ; la biométrie prendront d’autant plus aisément la relève des scarifications tribales. La démocratie libérale, fondée sur des opinions et des majorités changeantes, sera vidée de son sens délibératif.
  2. Le deuxième scénario – l’« Europe forteresse »–semble annoncer une bataille perdue d’avance ; en 2016 et selon Eurostat, un peu plus de 80 % des demandes d’asile dans l’UE ont été rejetées ; si la Bulgarie a débouté 35 % des demandes en 2016, la Grande-Bretagne en a rejeté 48 %, la France 85 %, l’Allemagne 91 %, et le Portugal, la Croatie, l’Estonie et la Lituanie en ont refusé la totalité, 100 % ! C’est le règne de l’arbitraire au royaume de l’hypocrisie. Sur le plan pratique, l’« Europe forteresse » est peut-être aussi moins indéfendable qu’il n’y paraît. L’opinion publique et, avec elle, les leaders politiques, se retournent facilement. Depuis sa prise de fonction en décembre 2016, le ministre italien de l’Intérieur, Marco Minniti, un ancien communiste, a limité le périmètre d’action des ONG en Méditerranée, il a équipé la garde-côte libyenne, ou ce qui en tient lieu, envoyé sur place la marine italienne et engagé le « dialogue » – des échanges – avec les seigneurs de la guerre dans l’ancien pays de Kadhafi, en l’absence d’un gouvernement légitime capable de faire respecter ses décisions sur tout le territoire national. Soudain, l’été 2017, le flot des migrants venant de Libye a aussi brusquement baissé, il faut rajouté à cela,  les 6 milliards d’euros octroyés à la Turquie pour colmater le flanc sud-est de l’Europe.
  3. Un troisième scénario – la « dérive mafieuse »– puise à deux sources : la naïveté avec laquelle les réseaux transnationaux de passeurs sont exonérés de leurs responsabilités, de ce qui, dans bien des cas, s’assimile à une véritable traite migratoire et le risque de voir les trafiquants d’Africains faire jonction ou se livrer une guerre avec le crime organisé en Europe. Pour la traite migratoire, elle émerge en toutes lettres d’enquêtes en profondeur – rares – comme celle de Ben Traub publiée le 10 avril 2017 dans The New Yorker. On y lit : « Plus de onze mille femmes nigérianes ont été secourues en Méditerranée l’année dernière, selon l’Office pour les migrations internationales (OMI). Quatre-vingt pour cent d’entre elles faisaient l’objet d’un trafic à des fins d’exploitation sexuelle. »  L’imbrication entre le proxénétisme et les « passeurs », trop souvent représentés comme des mains secourables faisant commerce de solidarité, n’est que la partie visible d’une division du travail criminel bien plus importante, qui offre de nombreuses occasions de synergies avec la mafia européenne. Si la pègre européenne devait un jour se mettre au service d’une extrême droite militante qui est tenue en échec sur le plan électoral on pourrait alors voir apparaître des organisations terroristes, telles que La Main rouge, se livrer à des actes de sabotage, des assassinats ciblés ou des attentats aveugles.
  4. Un quatrième scénario – le « retour au protectorat »: En divisant pour régner, l’Europe pourrait pactiser avec des régimes africains prêts à l’aider à endiguer l’afflux ; cette stratégie perce également sous des termes d’apparence aussi anodins que « la gestion partagée des flux migratoires ». En échange de visas de libre circulation en Europe pour ses hommes d’affaires, artistes et membres de l’élite au pouvoir, en échange aussi d’une aide au développement sans droit de regard sur son usage, des pays « coopératifs » deviendraient des protectorats de l’Europe et donner lieu à des « reprises en main » ouvertement néo-coloniales.
  5. Un cinquième et dernier scénario – une « politique de bric et de broc »– est d’autant plus compatible avec le fonctionnement, à hue et à dia, des démocraties modernes. Il consisterait à combiner toutes les options qui précèdent, sans jamais aller jusqu’au bout, « à faire un peu de tout cela, mais sans excès ». On aurait tort d’écarter cette hypothèse, l’Espagne peut servir d’exemple : il y avait 0,9 % d’immigrés en 1990. Vingt ans plus tard, 14 % de la population, selon Eurostat. En 2015, sans que les médias y prêtent beaucoup d’attention, le pays européen le plus proche de l’Afrique n’a enregistré que 13 000 demandes d’asile – sur un total de 1,3 million pour toute l’Europe. En 2016, le pourcentage des étrangers sur son sol est repassé sous la barre des 10 %.

About The Author

30 JULY = WORLD DAY AGAINST TRAFFICKING IN PERSONS

INVITATION À GENÈVE

OUR MISSION:

THE PURPOSE IS TO SHARE BEST PRACTICES AND PROMOTE ACTIONS AGAINST HUMAN TRAFFICKING.

WE MAKE AVAILABLE TO YOU GUIDES AND RESEARCH ON TRAFFICKING IN HUMAN BEINGS FROM THE MOST RECOGNISED LEGAL AND OPERATIONAL ACTORS.

Human Trafficking – Interview with Prof. Michel Veuthey, Order of Malta

Church on the frontlines in fight against human trafficking

Holy See – PUBLICATION OF PASTORAL ORIENTATIONS ON HUMAN TRAFFICKING 2019

RIGHT TO LIFE AND HUMAN DIGNITY GUIDEBOOK

Catholic social teaching

Doctrine sociale de l’Église catholique

That Moment Your Inner Activist Awakens: Nobel Peace Prize winner Kailash Satyarthi

Pope Francis joins religious leaders of different faiths, in fight against modern slavery

Michel Veuthey talks about the Order of Malta’s involvement in fighting human trafficking

Gaudete et exsultate- A guide to Christianity for the 21st Century: the new Apostolic Exhortation of Pope Francis

QUELS SONT LES OBJECTIFS, LES MOYENS ET LES VALEURS QUI ANIMENT LA POLITIQUE EXTÉRIEURE DU VATICAN DIRIGÉ PAR LE PAPE FRANÇOIS ?

A WOMAN CAPTURED – Domestic slave for 10 years

THE ENOUGH PROJECT – END CONFLICTS & SUPPLY CHAINS

TED – HOW TO FIGHT MODERN SLAVERY (Kevin Bales)?

BLOOD AND EARTH : MODERN SLAVERY, ECOCIDE AND THE SECRET TO SAVING THE WORLD

NEW CANNIBAL MARKETS : GLOBALIZATION AND COMMODIFICATION OF THE HUMAN BODY

Photographer Lisa Kristine travels the world documenting the unbearably harsh realities of modern-day slavery

POSTS LIST

Recent Posts