Select Page

Etude de l’OIM : les Européens de l’Est sont des proies faciles pour les trafiquants malgré le niveau élevé de connaissances / IOM Study: Eastern Europeans are easy prey for traffickers despite high level of knowledge

Etude de l’OIM : les Européens de l’Est sont des proies faciles pour les trafiquants malgré le niveau élevé de connaissances / IOM Study: Eastern Europeans are easy prey for traffickers despite high level of knowledge
Advertisement
Post­ed:
12/03/19
Themes:
IOM

Kiev — Une bonne con­nais­sance de la traite d’êtres humains ne garan­tit pas une vul­néra­bil­ité moin­dre, d’après une étude* de l’OIM menée à bien au Belarus, en Géorgie et en Ukraine.

L’étude a été présen­tée à Kiev, la cap­i­tale de l’Ukraine, hier (02/12), à l’occasion de la Journée inter­na­tionale con­tre l’abolition de l’esclavage. Elle a révélé que bien 86 pour cent des Ukrainiens avaient des con­nais­sances en matière de traite d’êtres humains, 13 pour cent d’entre eux tra­versent la fron­tière illé­gale­ment, tra­vail­lent sans statut offi­ciel, dans des con­di­tions d’exploitation, ou remet­tent leur passe­port à un employeur.

Ces chiffres s’élevaient à 81 pour cent et 24 pour cent en Géorgie, 85 et 11 pour cent au Belarus, et 75 pour cent et 17 pour cent au Moldo­va. Les hommes sont iden­ti­fiés comme étant les plus vul­nérables à la traite au Belarus, en Ukraine et en Géorgie, tan­dis qu’au Moldo­va, les risques d’être la proie des trafi­quants sont égaux pour les deux sexes.

« L’OIM est le prin­ci­pal four­nisseur d’aide aux migrants vul­nérables et aux vic­times de traite dans la région, avec plus de 16 000 sur­vivants de traite aidés depuis 2000 en Ukraine », a déclaré Anh Nguyen, chef de mis­sion de l’OIM en Ukraine.

« Les dernières con­clu­sions de l’étude sur les niveaux élevés d’emploi irréguli­er par­mi les tra­vailleurs migrants en Ukraine, au Belarus, au Moldo­va et en Géorgie, ain­si que nos con­nais­sances empiriques sur le fait que les Ukrainiens préfèrent chercher un emploi à l’étranger par des voies non offi­ciels, mon­trent qu’il est pri­mor­dial d’intensifier la préven­tion de la traite à tra­vers la région », a‑t-il ajouté.

Plus d’un mil­lion d’Ukrainiens tra­vail­lent aujourd’hui à l’étranger, représen­tant neuf pour cent des ménages. En République du Moldo­va, ce chiffre s’élève à 542 000 ; 41 pour cent des per­son­nes déclar­ent qu’un mem­bre de leur famille élargie tra­vaille à l’étranger. Le niveau d’emploi irréguli­er était le plus élevé par­mi les migrants de main‑d’œuvre externe ukrainiens (30%) et le plus faible par­mi les tra­vailleurs migrants du Moldo­va (19%). Par­mi les tra­vailleurs migrants du Belarus et de Géorgie, 28 et 23 pour cent tra­vail­laient sans régu­lar­i­sa­tion de leur statut.

L’étude a égale­ment éval­ué le nom­bre de per­son­nes orig­i­naires des qua­tre pays qui ont été vic­times de traite ces trois dernières années : 49 000 per­son­nes en Ukraine, 23 000 au Moldo­va, 11 000 au Belarus et 2 000 en Géorgie.

L’Allemagne et la Pologne sont les pays de des­ti­na­tion les plus attrac­t­ifs pour la migra­tion de main‑d’œuvre pour les Ukrainiens et les Biéloruss­es. La plu­part des Mol­dav­es inter­rogés préfèr­eraient tra­vailler en Alle­magne et en Ital­ie. Par­mi les Géorgiens intéressés par la migra­tion de main‑d’œuvre, les prin­ci­paux pays de des­ti­na­tion sont la Pologne et les Etats-Unis.

*L’étude repose sur des sondages nationaux représen­tat­ifs réal­isés auprès de per­son­nes chez elles entre juin et août 2019. Quelque 2 000 per­son­nes ont été inter­rogées en Ukraine, 1 041 au Belarus, 1 106 au Moldo­va et 1 001 en Géorgie. 

Pour plus d’informations, veuillez con­tac­ter Var­vara Zhluk­tenko, OIM Ukraine, Tel+ +38 044 568 50 15, +38 067 447 97 92, email : vzhluktenko@iom.int

ADLAUDATOSI INTEGRAL ECOLOGY FORUM WEBINARS

Religious Helping Trafficking Victims along the Road of Recovery (ON-DEMAND VIDEO WEBINAR)

Religious Working In International Advocacy Against Human Trafficking (ON-DEMAND VIDEO WEBINAR)

Impact Of Human Trafficking On Health: Trauma (ON-DEMAND VIDEO WEBINAR)

Impact Of Human Trafficking On Health: Healing (ON-DEMAND VIDEO WEBINAR)

International Prosecution Of Human Trafficking — Where Are We Now? (ON-DEMAND VIDEO WEBINAR)

International Prosecution Of Human Trafficking — What can be done? (ON-DEMAND VIDEO WEBINAR)

International Prosecution Of Human Trafficking — Best Practices (ON-DEMAND VIDEO WEBINAR)

OUR MISSION:

THE PURPOSE IS TO SHARE BEST PRACTICES AND PROMOTE ACTIONS AGAINST HUMAN TRAFFICKING.

WE MAKE AVAILABLE TO YOU GUIDES AND RESEARCH ON TRAFFICKING IN HUMAN BEINGS FROM THE MOST RECOGNISED LEGAL AND OPERATIONAL ACTORS.

Human Trafficking — Interview with Prof. Michel Veuthey, Order of Malta — 44th UN Human Right Council 2020

POPE’S PAYER INTENTION FOR FEBRUARY 2020: Hear the cries of migrants victims of human trafficking

FRANCE — BLOG DU COLLECTIF “CONTRE LA TRAITE DES ÊTRES HUMAINS”

Church on the frontlines in fight against human trafficking

Holy See — PUBLICATION OF PASTORAL ORIENTATIONS ON HUMAN TRAFFICKING 2019

RIGHT TO LIFE AND HUMAN DIGNITY GUIDEBOOK

Catholic social teaching

Doctrine sociale de l’Église catholique

Register to our series of webinars adlaudatosi on Human Trafficking

 
 

You have successfully registered !